Bodet-Time

Serveur de temps : le blog

Découvrez les articles sur le serveur de temps et la synchronisation horaire

Un système de contrôle d'accès est aujourd’hui un élément incontournable de tout système de sécurité moderne. Toutefois, sans un horodatage précis, les journaux d’évènements (logs) des systèmes de contrôle d'accès ne peuvent pas être utilisés de manière fiable pour reconstituer la chronologie des événements survenus. Ils ne peuvent pas non plus servir de preuves valables auprès des autorités dans le cadre d’une enquête. Il est donc nécessaire d'utiliser un système qui fournit un horodatage précis. Malheureusement, de nombreux systèmes reposent encore sur des appareils qui ont tendance à dériver dans le temps et à s'éloigner progressivement de l'heure exacte. En comprenant l’intérêt et le fonctionnement de l’horodatage, il devient possible de se protéger plus efficacement.

Le protocole NTP (Network Time Protocol) est l’un des plus anciens protocoles de communication internet toujours en vigueur. Il permet la synchronisation horaire de tous les équipements connectés au réseau informatique. Bien qu'il s'agisse d'un élément essentiel de nombreux processus informatiques, nombreux sont ceux qui ignorent son existence.

Tous les réseaux informatiques s’appuient sur le temps. Le protocole NTP améliore la coordination et augmente l'efficacité des réseaux. En effet, lorsque le réseau d’une entreprise est synchronisé, chaque équipement du réseau calibre son horloge sur une heure précise et identique à celles des autres horloge du réseau.

Le nombre de cyberattaques a augmenté pendant la pandémie COVID-19 et il est important de rappeler que les hackers exploitent souvent le protocole NTP (Network Time protocol) pour sa vulnérabilité. Chaque entreprise est exposée à ce risque, en comprendre les mécanismes est une étape essentielle pour éviter les dommages que ces attaques peuvent causer.

Sans le NTP (Network Time Protocol), il serait impossible de synchroniser les équipements d’un réseau informatique. Par conséquent, de plus en plus d’attaques exploitent le NTP comme une faille de sécurité potentielle. Si aucune précaution n’a été prise, la sécurisation d'un système informatique contre les menaces extérieures de ce service essentiel devient un enjeu majeur.

La cybersécurité est un sujet majeur pour les entreprises et institutions du monde entier, notamment depuis les nombreuses attaques informatiques qui ont eu lieu pendant la pandémie COVID en 2020. Bien que les entreprises augmentent leur budget consacré à renforcer la sécurité de leur réseau, de nombreux paramètres sont encore négligés et les rendent vulnérables. Un de ces éléments est la synchronisation horaire.

Le NTP (Network Time Protocol) est un protocole Internet qui permet de synchroniser les horloges, les machines et autres équipements informatiques de différents systèmes à travers un réseau IP. Il est utilisé au quotidien depuis sa création dans les années 1980 par le Dr David Mills, professeur à l'université du Delaware.

Chacun d'entre nous vérifions l'heure tout au long de la journée, depuis une montre, un smartphone, un ordinateur ou une horloge présente sur le mur.

Ce que nous ne pouvons pas mesurer, c’est la précision de chacune de ces sources, même si elles affichent toute une heure relativement identique. Si l’heure diffère de quelques minutes, cela n’a pas vraiment d’impact sur notre vie quotidienne. En revanche, dans certaines situations, une imprécision horaire ou un décalage d’une minute peut avoir des répercussions dramatiques, tels qu'un échec de transaction, une fraude, un accident ferroviaire, aérien ou autre.

Dans le secteur de la santé, une heure imprécise peut conduire à des situations dramatiques. Quelle que soit la taille ou la spécificité de l’établissement de santé, le temps se retrouve dans de nombreuses applications différentes, et garantir sa précision améliore l’efficacité opérationnelle et les soins donnés aux patients.

La distribution d'une heure précise est un élément essentiel pour le fonctionnement quotidien et le maintien opérationnel d’une infrastructure réseau. C'est aussi un élément clé pour garantir la sécurité du réseau, à la fois en ce qui concerne les dates d'expiration des certificats numériques de sécurité (SSL/TLS) et l’horodatage d’évènements enregistrés dans les journaux système (journaux de logs).

Tous les articles